Atelier de Renforcement des Capacités des Professionnels de la Communication : la Connaissance des Institutions

PIN

Il y a quelques jours j’ai été sélectionné pour participer à un atelier de renforcement de capacité des professionnels de la communication qui avait pour thème : Une meilleure connaissance des institutions de la république pour une communication média plus efficace. C’est donc a l’hôtel Afrikland à Grand Bassam en Cote d’Ivoire que c’est tenu du 13 au 14 novembre 2019 cet atelier. Je rappelle que c’est un séminaire institué par le ministre auprès du gouvernement chargé des relations avec les institutions monsieur Gilbert Koné Kafana qui a fait une apparition lors de la cérémonie d’ouverture. Alors quels étaient les objectifs de cet atelier? Que faut-il retenir en quelques lignes ? comment s’est déroulé mon séjour en ces lieux? Je vous dis tout du début a la fin dans cet article.

MES IMPRESSIONS CONCERNANT L’ATELIER
J’ai été agréablement surpris par la qualité de ce séminaire surtout que
c’était ma première fois d’être sélectionné pour une activité d’une telle envergure. Toutes les conditions étaient réunies pour que ce panel soit le plus agréable possible. Pour ma part tout s’est bien déroulé du début à la fin. Concernant l’hôtel Afrikland je n’ai rien a dire si ce n’est que c’est un hôtel très haut de gamme. En gros, J’ai adoré. Je vous conseille d’y faire un tour pour les amoureux de voyage et de découverte. D’ailleurs je vous en dirai plus dans ma rubrique voyage et découverte très prochainement. En parlant de voyage et découverte si vous avez manqué : 5 lieux à visiter absolument à Daloa allez-y vite.
Entrons maintenant dans le vif du sujet.

QU’EST CE QU’IL FAUT RETENIR EN QUELQUES MOTS DE CE PANEL?
Comme je vous ai dit au début de l’article, Il a porté sur : Une meilleure connaissance des institutions de la république pour une communication média plus efficace. Alors ! Alors ! connaissez vous les institutions de la troisième république de Cote d’Ivoire? Je suis sur que vous ne les connaissez pas. ça tombe bien je suis là pour vous éclairer là-dessus. On utilise le terme “troisième république” car cette constitution est la modification du troisième régime politique ivoirien après celui de 1960 et celui de 2000. Elle a été adopté par le gouvernement actuel le 08 novembre 2016. Pour revenir donc aux institutions, la constitution de la troisième république de Cote d’Ivoire en a institué 12. Il s’agit de :

  • L’ASSEMBLÉE NATIONALE
  • LA COUR SUPRÊME
  • LE SÉNAT
  • LA COUR DES COMPTES
  • LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL
  • LE CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL, ENVIRONNEMENTAL ET CULTUREL
  • LA GRANDE CHANCELLERIE DE L’ORDRE NATIONAL
  • LE MÉDIATEUR DE LA RÉPUBLIQUE
  • LA HAUTE ACADÉMIE POUR LA BONNE GOUVERNANCE
  • LA COMMISSION ÉLECTORALE INDÉPENDANTE
  • LA CHAMBRE NATIONALE DES ROIS ET CHEFS TRADITIONNELS
  • L’ACADÉMIE DES SCIENCES, DES ARTS ET DU DIVERTISSEMENT (L’ASCAD)

Chacune d’entre elle a un but très précis, des membres propres et des méthodes de fonctionnement singulière. Si vous voulez savoir un peu plus sur toutes ces institutions c’est juste ici : Les Institutions de la Cote d’Ivoire. C’est principalement donc autour de ses institutions que s’est articulé tout le séminaire. Dans les explications des conférenciers, j’ai appris certaines choses que j’ignorais complètement dont je veux vous faire part. J’ai appris par exemple que tout les anciens présidents de la république étaient d’office membre du conseil constitutionnel sauf si ceux-ci refusaient par décision écrite, ce qui s’est déjà produit en Cote d’Ivoire. J’ai découvert également que L’ACADÉMIE DES SCIENCES, DES ARTS ET DU DIVERTISSEMENT (L’ASCAD) étudiait les musiques urbaines pour promouvoir la culture ivoirienne. Ainsi le Coupé Décalé et/ou le Zouglou faisait l’objet d’étude sérieuse par environ 60 SAVANT rigoureusement sélectionné. Par ailleurs j’ai su qu’il existait une institution qui lutte contre la corruption en Cote d’Ivoire. Il s’agit de la Haute Académie pour la Bonne Gouvernance (HABG) qui punit tout acte de corruption selon les termes pénales etc…
J’ai vu des questions sur mon compte Facebook et Twitter telles que : En quoi les institutions de la république peuvent-ils interférer dans les médias ou encore Quels rôles un journalistes et/ou un blogueur peut t-il jouer dans un atelier portant principalement sur les institutions de la république? et encore plein d’autres qui vont dans le même sens que les précédentes.
je vous dis tout dans le paragraphe qui suit.

(@henri michel)

QUELS ÉTAIENT LES OBJECTIFS DE CE SÉMINAIRE?
” nemo censetur ignorare legem” en d’autres termes ” Nul n’est sensé ignorer la loi”. Cet adage répond en premier lieu et clairement a toutes les interrogations précédemment énoncé. En second lieu l’objectif de l’atelier était d’abord de faire connaitre aux participants (blogueurs et journalistes) les institutions qui régissent leurs pays : la Cote d’Ivoire. Ensuite en tant que blogueur, sensibiliser la communauté sur la question parce que vous devez le savoir. Il s’agit de vos institutions ,celle que vos représentants ont choisi à travers les lois votées, par conséquent que vous avez voté.

Voila !! j’ai essayé de vous raconter de façon très bref enfin je crois ma première collaboration. Ce fut une expérience très enrichissante pour moi. Si j’ai l’opportunité d’en faire d’autres je n’hesiterai mais alors pas du tout. Ne vous inquiétez pas ce ne sera certainement pas la dernière.
Si vous voulez plus de détails sur la question rendez vous sur mes réseaux
sociaux (le lien en bas de la page) ou par mail ( dans la rubrique contacts). C’est avec grand plaisir que j’échangerai avec vous sur le sujet.
Mais déjà dites moi en commentaire laquelle de ces institutions de la république de Cote d’Ivoire ne connaissiez-vous pas et que vous venez de découvrir?

Leave Your Comments